Sport et développement économique

 Sport et développement économique

Comment le sport peut-il contribuer au développement économiques et quelles sont ces limites ? Pour aborder cette question, plusieurs pistes seront explorées, en passant par le phénomène de « fuites des muscles » dans les pays en voie de développement, puis l’exploitation et la protection des enfants et enfin le développement des marchés locaux et de l’employabilité, de la protection des enfants. Quelques exemples illustre ce lien.Obstacles au développement du sport dans les pays en voie de développement.

Plusieurs recherches montrent que les investissements sportifs dans les pays en voie de développement sont bien moins importants que dans les pays industrialisés. En effet, de manière générale, le développement du sport n’est pas considéré par les gouvernements du Sud comme un impératif à incorporer dans le budget national.

Exploitation et protection des enfants dans le sport

Dans le football, la FIFA a mis sur pied en septembre 2001 un règlement sur les transferts qui contient un certain nombre de clauses relatives à la protection des joueurs mineurs, à l’indemnité pour leur formation et à un ‘mécanisme de solidarité’.

Développement des marchés locaux grâce au sport
Des études sur certaines manifestations sportives locales démontrent que ces dernières ont la capacité d’attirer un grand nombre de personnes, de la région elle-même, mais aussi de zones plus lointaines.
Le sport : un moyen de développer l’employabilité
Certaines recherches suggèrent qu’être impliqué dans un sport peut fournir aux jeunes certaines compétences de base et des qualités humaines pour augmenter leur employabilité.

Source: Sport and dev

Article similaire

arالعربية